accueil

vous qui passez poussez la porte, arrêtez vous un moment, je vous attends avec une tasse de café et nous bavarderons tout à loisirs sur nos passions. bonne visite
COPYRIGHT: DES DESSINS, PEINTURES, PHOTOS, VIDEOS ET ECRITS sur ce blog
je n'ai pas de newletter juste un lien sur le coté droit qui s'appelle "suivre mes articles par mail" mettre son adresse mail , au reçu d'un mail retour, un lien sera mis, il faut cliquer dessus pour que cet abonnement soit accepté.

RETOUR ACCUEIL

samedi 8 décembre 2012

photos de Robert Doisneau les Halles à Paris souvenir d'enfance


Les Halles souvenirs d’enfance

Je me rappelle des bruits de la rue qui montaient jusqu’au 5 éme étage ou je demeurais avec mes parents.
Les odeurs au petit matin des fruits que mon père ramenait à la maison.
En sortant de l'immeuble, on trouvait des montagnes de cagots qui étaient posées sur le trottoir et la rue, il fallait se frayer un chemin entre tous ses fruits et légumes.
Les cris des vendeurs qui haranguaient le client, ceux des personnes qui tiraient les diables pour qu’on leur laisse le passage, les diables électriques, que nous devions éviter tout cela nous distrayait, quoi qu’on n’y faisait même plus attention.
Avec tous ces camions qui venaient livrés, on aurait pu penser que cela aurait formé des embouteillages monstre et bien non.
Tout le monde se croisait sans jamais d’accident ou d’incivilité.
Bien sur le verbe était haut, quelque petits jurons, mais rien de méchant.
Par contre, il ne fallait pas chercher des poux dans la tête des forts des halles.
Le matin pour aller à l’école je passais dans les rues encombrées et encore animées.
Rien à craindre de toutes ces personnes qui travaillaient dur.
Les courses avec ma mère se faisaient rue Montorgueil ou se trouvaient de belles boutiques demi gros de charcuterie, les marchandes de saisons étaient installé chaque jours dans cette rue.

Plus tard en grandissant je sortais le soir et la vie de la nuit  était très bruyante mais si vivante, la encore aucun problème pour se promener au milieu de tout ce monde.
Les cafés de la nuit très animés, accueillaient les touristes en goguettes qui venaient manger la soupe à l’oignon, au pied de cochon ou au chien qui fume et aussi dans bien d’autres bistrots.
Les noëls étaient encore plus joyeux.
J’ai grandi dans cette ambiance et j’ai été très peiné de voir la démolition de tous ces pavillons ou on travaillé bien des personnes dont mon père.

peintrefiguratif(Raymonde


Robert Doisneau nous plonge dans l'ambiance des pavillons Baltard aux Halles de Paris de la grande époque. En 1971 les pelleteuses ont détruits les pavillons Baltard. Doisneau ainsi que de nombreux parisiens se sont opposé à cette destruction. Cette exposition  nous remet dans l'ambiance de l'époque. Des scènes de la vie quotidienne de ces halles, une véritable fourmilière de métiers.

LES HALLES par peintrefiguratif

42 commentaires:

  1. Ca devait être une époque mémorable
    Bisous et bon samedi Raymonde

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Raymonde

      Supprimer
    2. bonjour H-IL oui un regret pour nous qui avions connu cet endroit si vivant qui est devenu le forum un endroit pas très fréquentable et maintenant c'est encore un autre trou un autre chantier
      bises

      Supprimer
  2. J'adore les photos de cet artiste. Tu as du te régaler ma Raymonde. Bises et bon samedi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci zaza j'aime aussi ce photographe
      cette expo m'a rappelé tellement de souvenir
      j'ai cherché dans ses photos si je ne reconnais pas mon père.
      ou d'autres personnes que je connaissais
      que de souvenir
      bisous

      Supprimer
  3. Les Pavillons Baltard étaient comme la Grande Halle en plein coeur de la Presqu'ile de Lyon (en moins grand, bien sûr) Nostalgie du passé et de l'enfance !!!
    Bonne journée - gros bisous
    Monelle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je n'ai pas connu ceux de Lyon si c'était aussi vivant qu'a Paris je comprends ta nostalgie
      bisous

      Supprimer
  4. A nos souvenir! je me souviens du dernier maréchal-ferrand au coin de notre rue. Avec un peu d'avance, joyeux noël.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'aime aussi les métiers anciens aussi bien dans les villes que dans nos campagnes
      merci de ton passage et joyeux noël aussi

      Supprimer
  5. Je me souviens aussi de nos virées avec mon père en moto le matin à la fin du marché des halles ou presque. Nous repartions avec des camenberts coulants et même parfois à la maison courant !!!
    Belles années. Je regrette qu'il n'est rien gardé de ces structures ne serait que pour la mémoire. Heureusement des livres des photos montrent les halles mais ce n'est pas la même chose.

    RépondreSupprimer
  6. La photo est le meilleur des souvenirs , heureusement que ces images resteront toujours dans l'histoire
    A bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui c'est ce qui nous permet de revivre un peu notre passé, car les souvenirs restent vivaces mais les images s'estompent dans notre mémoire
      bonne journée

      Supprimer
  7. J'ai beaucoup aimé la vidéo, et ton texte explique bien l'ambiance
    tout cela s'est transformé dans l'atmosphère javellisée et douillette des hipermarchés où les gens circulent au son d'une musique super-bruyante qui les empêche presque de parler entre eux et même de penser

    a bientôt Raymonde
    bisous d'Angie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui surtout quand on voit ce que c'est devenu des commerces plus la même âme dans ces lieux
      bises

      Supprimer

  8. Bonjour Raymonde, cette vidéo est très belle et te reste en souvenir de moments heureux. Bises. Gigi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci pour mes photos oui je peux dire que ce fut un moment très heureux avec des parents aimants une jeunesse bien vécue que de bon souvenir dans un quartier en plus historique les Halles, le Pont Neuf, les Tuileries, le Louvre, le Palais Royal, la Samaritaine, la tour St Jacques, etc...
      bises

      Supprimer
  9. quel bel article
    des souvenirs de c eParis qui n existe plus quel domage
    heureusement les photos il y en à , et aussi des gens qui racntent
    leurs souvenirs d enfance
    merci Raymonde moi cà me ravie de lire celà
    bises
    bonne soirée pour toi
    kénavo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. eh oui plus rien à voir avec la vie qu'il y avait dans ce quartier
      il n'y a plus de vie les gens marchent sans ce voir
      merci d'aimer mon article
      bisous

      Supprimer
  10. J'ai pas connue cette époque mais c'est vrai que c'est dommage, merci de nous faire partager ça. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. de rien floria contente de te faire connaitre cet ancien quartier des Halles

      Supprimer
  11. ah les souvenirs d'enfance ! Les tiens sont urbains, les miens sont au village, les chevaux, les charretes, les diseaux de blés !

    C'est étrange qu'un texte, une photo, une suggestion nous fasse ainsi replonger dans les souvenirs profonds de ce qui nous a fait !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui cela reste surtout quand c'est heureux
      oui il faut un petit déclic pour que les souvenirs reviennent

      Supprimer
  12. hier,je suis allée voir Michel Moreau,j'aime bien parler avec lui en plus...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il fait de superbe tableau et très divers dans ces sujets

      Supprimer
  13. bonjour Raymonde . tu parles du Maître ! je me souviens des anciennes halles de Lyon . c'était génial .
    bon dimanche et gros isous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je n'ai pas connu mais tu pourrais en parler avec Monelle
      bises

      Supprimer
  14. Toi aussi ( pour rebondir sur ton comm chez moi ) tu l'aimes ta ville, et quelle ville ! tes superbes reportages, tes jolies visites des merveilles de Lutèce, tu es un guide inégalé pour nous faire déambuler de musées en musées... et les Halles, les forts des Halles... ça c'est fort, c'est odorant, c'est bruyant... tout un monde disparu mais qui vit fortement dans ta mémoire. De plus, née à Paris intra-muros, tu dois être une savoureuse Parisienne à l'accent " titi " inimitable. T'entendre décrire " l'atmosphère " ( Atmosphère, atmosphère est-ce que j'ai une gueule d'atmosphère ? ) des Halles de Paris, ça doit valoir son pesant de cacahuettes.
    Vive Paris, vive Le Havre, vive nous, vive la France !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oh oui j'aime Paris et je ne pourrais pas m'en éloigné définitivement
      et lorsque je reviens dans mon ancien quartier je ne reconnais rien
      je ne sais pas si j'ai l'accent d'un titi parisien.
      oui vive la France (MDR)

      Supprimer
  15. Merci Raymonde

    tu m'as plongé dans une ambiance que j'aime beaucoup

    bisous et belle semaine à venir pour toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci line d'avoir apprécier mes souvenirs d'enfance et d'adolescente
      bisous

      Supprimer
  16. C'est certainement une très belle exposition. Dommage que Paris soit si loin!
    Passe une bonne semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui il faudrais pouvoir venir une semaine entière pour voir quelques musée
      bises

      Supprimer
  17. un ptit coucou pour te souhaiter une agréable semaine
    gros bisous Raymonde
    ti bo

    RépondreSupprimer
  18. Vraiment superbe !!! J'aime ces scènes de vie !
    Bisous du soir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonjour Chantal merci d'apprécier mes souvenirs et l'expo sur les Halles
      bises

      Supprimer
  19. Que de beaux souvenirs "fruités" et parfumés ! Paris et sa vie d'autrefois sont également gravés dans mon coeur quand j'allais aux G. Farfouillettes ou au Printemps avec ma grand mère. J'ai raconté ces souvenirs ici =

    http://laurejo.canalblog.com/archives/2006/11/17/3186950.html

    Mais je crois que tu avais déjà lu ces écrits ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. eh oui des années heureuses mais la vie passe et ne donne pas toujours autant de joie
      bisous je vais aller voir ton lien

      Supprimer
  20. De beaux souvenirs pour toi. Le quartier devait être agréable à vivre. Tu es une vraie Parisienne. Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. eh oui ces bons moment me restent en mémoire
      bises

      Supprimer
  21. J aime bien les photos de Doisneaux, il a fait de merveilleuses photos, aussi des véhicules et des tas de choses que l on ne pense pas à photographier.
    Bonne soirée Raymonde
    Latil

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. OUI moi aussi j'aime ces photos surtout quand il montre l'endroit ou j'ai vécu 20 ans
      bonne soirée

      Supprimer