accueil

vous qui passez poussez la porte, arrêtez vous un moment, je vous attends avec une tasse de café et nous bavarderons tout à loisirs sur nos passions. bonne visite
COPYRIGHT: DES DESSINS, PEINTURES, PHOTOS, VIDEOS ET ECRITS sur ce blog
je n'ai pas de newletter juste un lien sur le coté droit qui s'appelle "suivre mes articles par mail" mettre son adresse mail , au reçu d'un mail retour, un lien sera mis, il faut cliquer dessus pour que cet abonnement soit accepté.

RETOUR ACCUEIL

mercredi 26 mars 2014

nu artistique à l'aquarelle Prêtesse d'Amour




Prêtresse d'amour

Oh belle prêtresse ta prière au dieu Amour
Sera entendue, car tu lui offres
Le plus beau des cadeaux ton âme,
Ton corps d'ingénue,

Vierge de toute souillure
Pure comme l'eau d'un torrent
Tu as l'éclat d'un diamant
Qui brille de mille feux

Les flammes qui t'entourent
Ont sur toi une douce sensation
Qui te donne l'illusion d'être irréelle
Ton corps semble s'allonger

La longue jupe rouge comme le sang
Qui soulignent tes formes
Enflamme ceux qui osent te regarder
Tu les aveugles, les possèdent 

Pour eux tu es leur déesse
La reine de leur pensée
Le désir inépuisable de leur envie
Enfin pour eux tu es la vie

peintrefiguratif(Raymonde)

21 commentaires:

  1. Toute en finesse et douceur ton aquarelle malgré le feu qui jaillit devant ta déesse !!
    Bonne journée - gros bisous
    Monelle

    RépondreSupprimer
  2. Raymonde bonjour et un grand bravo
    on dirait une sirène j'adore ton dessin et tes couleurs aussi
    que c(est beau RAYMONDE que de douceur aussi ce matin chez toi
    Je t'embrasse et je te souhaite
    une belle journée

    RépondreSupprimer
  3. Voilà une déesse fort réussie!

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour ,de flammes et de feu ,vive, ton aquarelle.joli poème.bonne journée,bises.

    RépondreSupprimer
  5. Sous ton pinceau elle prend vie cette belle prêtresse de l'amour
    Tes mots sur ta page glissent comme poème de tes fantasmes
    Bisous

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Raymonde, j'aime le rouge qui ressort fortement de ta peinture... bon mercredi ! Bise amicale.

    RépondreSupprimer
  7. Le rouge est la couleur de l'amour et du bonheur ! Belle est ta vestale du feu ! Gros bisous Raymonde

    RépondreSupprimer
  8. comme une sirène ,mercredissime

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Raymonde
    elle est tout feu tout flamme
    sa traine est superbe
    bravo

    bonne journée
    bisous*

    RépondreSupprimer
  10. bonjour Raymonde sans certains pays on dirai Perfect hihi bisous
    Marcel

    RépondreSupprimer
  11. belle prêtresse
    superbe ma douce
    je te souhaite une agréable journée de mercredi
    qu'elle soit ensoleillée
    ti bo du jour

    RépondreSupprimer
  12. Ce texte est très poétique
    et son illustration admirable
    Cordiales amitiés & à +

    RépondreSupprimer
  13. Les déesses étaient imaginées bien en formes!
    les mortelles avaient du mal dans la compétition
    joli tableau
    bisous pour toi Raymonde

    RépondreSupprimer
  14. elle a le feu au corps...je n'ai pas dit le diable

    RépondreSupprimer
  15. salut
    une bien jolie aquarelle, on comprend très bien avec le texte
    bonne journée

    RépondreSupprimer
  16. bonjour Raymonde
    voilà au coeur de l’aquarelle une sympathique amoureuse prestesse ,une divine déesse

    bises et A+ du troubadour Emmanuel

    RépondreSupprimer
  17. Bonsoir Raymonde. Magnifique ton aquarelle! La flamme de l'amour semble exploser. Avec deux couleurs tu réussis à focaliser l'attention sur ce corps vierge de toute souillure qui s'enflamme dans sa prière à l'amour. C'est à la fois le sacré et le sensuel qui en émergent. Bravo!

    RépondreSupprimer
  18. Bravo pour ce joli poème et pour l'aquarelle ! Beaucoup de sensualité comme toujours. Bisous

    RépondreSupprimer
  19. Oh toi, belle prêtresse qui a des contacts avec l au delà, aides moi à réaliser un désir. Nous sommes bientot à la fin du mois, et je n ai plus un sou dans mon escarcelle pour acheter le nécessaire. Le mois dernier déjà, le boulanger m a fait crédit, je n ose plus passer dans sa rue, le boucher m a menacé à plusieurs reprises avec son grand couteau, quand à l épicier, son chien à ma vue s est mit à aboyer si fort que je me suis enfuie ayant peur qu il me déchire mon pantalon acheté à crédit mais pas encore payé.
    Bonne soirée Raymonde
    Latil


    RépondreSupprimer