accueil

vous qui passez poussez la porte, arrêtez vous un moment, je vous attends avec une tasse de café et nous bavarderons tout à loisirs sur nos passions. bonne visite
COPYRIGHT: DES DESSINS, PEINTURES, PHOTOS, VIDEOS ET ECRITS sur ce blog
je n'ai pas de newletter juste un lien sur le coté droit qui s'appelle "suivre mes articles par mail" mettre son adresse mail , au reçu d'un mail retour, un lien sera mis, il faut cliquer dessus pour que cet abonnement soit accepté.

RETOUR ACCUEIL

mercredi 14 septembre 2016

Croquis au petit palais, pastel gras de Sarah-Bernhardt



croquis Samedi 11 06 2016 au petit palais
croquis au pastel gras de la comédienne Sarah-Bernhardt sur papier velours

http://www.petitpalais.paris.fr/fr/collections/portrait-de-sarah-bernhardt

Qu'elle soit dans l’intimité de son intérieur ou au théâtre, Sarah Bernhardt fait de sa vie un spectacle au service de son talent.
Pour cela elle sait inspirer l’admirative complicité des peintres, sculpteurs, photographes, affichistes qui représentent les multiples facettes de son rôle de Diva. Le peintre Clairin, qui fut son amant puis un ami fidèle, reste durant cinquante ans le portraitiste attitré de son illustre égérie.

Au Salon de 1876, toute la presse remarque le Portrait de Melle Sarah Bernhardt, sociétaire de la Comédie Française. La beauté singulière de cette gloire montante du théâtre français ne laisse pas indifférente la critique parisienne raillant ou admirant la mince silhouette sinueuse peinte par Clairin. La comédienne, qui a 32 ans, connaît alors ses premiers triomphes dans les pièces de Racine et d’Hugo. Signe de son ascension sociale, elle vient d’emménager dans son nouvel hôtel particulier près du parc Monceau dont ce tableau restitue le faste bohème.

Ce grand portrait en robe de satin blanc, d’une nonchalance très étudiée, fut l’un des préférés de Sarah Bernhardt qui le conserva toute sa vie. Il annonce dès 1876 l’esthétique de l’Art nouveau avec ses lignes sinueuses, ses tons irisés et le magnétisme d’une présence féminine à la fois séductrice et inquiétante. Au décès de sa mère, Maurice Bernhardt en fit don au Petit Palais où il continue de servir le mythe de cette grande actrice.

peintrefiguratif(Raymonde)

21 commentaires:

  1. Avec un beau lévrier
    Gros bisous Raymonde et bon Cremerdi

    RépondreSupprimer
  2. Coucou ma Raymonde
    Très réussi ce pastel gras, bravo.
    Bises et bon mercredi

    RépondreSupprimer
  3. Tu as aussi bien réussi le chien
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  4. RAYMONDE BONJOUR écoute je repasserai plus tard je dois encore filer
    je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  5. joliiii

    grande dame..
    douce journée Raymonde
    bisous ☺☺

    RépondreSupprimer
  6. Et tu l'as fort bien reproduite, elle et le chien d'ailleurs!

    RépondreSupprimer
  7. RAYMONDE COUCOU ELLE EST TRés belle elle à l'air pensive comme moi*
    Bravo et surtout tu continues avec tes superbes pastels
    bisous de pluie

    RépondreSupprimer
  8. Une très belle représentation comme tu as coutume de nous présenter, excellente suite dans cette semaine Raymonde, bisous.

    RépondreSupprimer
  9. Elle prend la pose Sarah et sait se mettre en scène avec sa robe en satin sur son divan rouge et le chien à ses pieds ;-)
    Bonne soirée Raymonde (:-*

    RépondreSupprimer
  10. un poétique coucou Raymonde
    très sympathique croquis
    A+ du troubadour Emmanuel

    RépondreSupprimer
  11. Tu as fait honneur à cette actrice

    RépondreSupprimer
  12. salut,
    Je le trouve très joli ton croquis.
    Il a de belles couleurs.
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  13. Très beau ! J'apprécie beaucoup !
    Merci pour ce joli partage ...
    Cordiales amitiés & à +

    RépondreSupprimer
  14. elle a beaucoup de classe cette dame! très reussi Raymonde,
    j'aime bien vraiment !
    bisous
    Angie

    RépondreSupprimer
  15. le chien est bien réussi aussi,je n'y arrive pas ainsi car à chaque fois je l'écrase...

    RépondreSupprimer
  16. Bonjour Raymonde. J'aime beaucoup ta reproduction de ce tableau : de la légereté et une ambiance gaie. Bisous

    RépondreSupprimer
  17. Bravo, il nous rappelle bien le tableau. La robe descend élégamment jusqu'au magnifique chien.

    RépondreSupprimer
  18. Bravo, il nous rappelle bien le tableau. La robe descend élégamment jusqu'au magnifique chien.

    RépondreSupprimer
  19. BONJOUR ,pastel réussi ,j'aime le visage et le drapé de la robe,bien ,le chien à ses pieds.bon début de semaine.

    RépondreSupprimer
  20. salut,
    le temps est à la fraîcheur mais je préfère à de la canicule.
    Bonne semaine

    RépondreSupprimer