accueil

vous qui passez poussez la porte, arrêtez vous un moment, je vous attends avec une tasse de café et nous bavarderons tout à loisirs sur nos passions. bonne visite
COPYRIGHT: DES DESSINS, PEINTURES, PHOTOS, VIDEOS ET ECRITS sur ce blog
je n'ai pas de newletter juste un lien sur le coté droit qui s'appelle "suivre mes articles par mail" mettre son adresse mail , au reçu d'un mail retour, un lien sera mis, il faut cliquer dessus pour que cet abonnement soit accepté.

RETOUR ACCUEIL

mardi 29 novembre 2016

exposition temporaire au musée du Judaïsme de Michel Nadjar










exposition de Michel Nidjar AU musée de l'art et du Judaïsme 11 08 2016



Petit-fils d’une chiffonnière des Puces, fils d’un tailleur, Michel Nedjar fabrique, dès l’enfance, des poupées de chiffons qu’il enterre. La découverte de Nuit et Brouillard, d’Alain Resnais, agit sur lui comme une déflagration. Il s’identifie aux corps des victimes ; ses premières poupées, faites de tissus trouvés dans des poubelles, qu’il plonge dans l’eau, la boue, opèrent comme des rituels de renaissance.
La très importante donation qu’il fait aujourd’hui au mahJ est l’aboutissement de longues années d’échanges qui ont débuté en 2004, lors d’un colloque sur le « schmattès » (tissu de rebut), suivi, en 2005, par la commande d’un théâtre de Pourim intitulé Poupées Pourim, qui inaugura une nouvelle phase dans son œuvre. La découverte du sens profond de la fête des sorts, qui célèbre – par l’inversion, la transgression, le rire – le sauvetage des juifs d’une extermination programmée, a été déterminante et a donné naissance à une famille de poupées drôles, fragiles, carnavalesques, « réparées ».

Michel Nedjar a choisi des œuvres résumant au mieux son parcours artistique : un nombre important de dessins à l’acrylique, au pastel ; des masques ; des poupées constituées de tissus récupérés ; celles qu’il a réalisées en tant qu’éléments scénographiques de la pièce Meurtres de Hanokh Levin ; des « poupées-journaux », composées à partir d’éléments collectés lors de ses voyages.

La présentation dans le foyer de l’auditorium d’une partie de cette donation privilégie le versant graphique de l’œuvre. Poupées Pourim est réinstallé dans la chambre du duc, au sein du parcours permanent.
Les œuvres de Michel Nedjar sont conservées au Centre Pompidou (donation Daniel Cordier) et à la Collection de l’art brut, à Lausanne (donation Dubuffet).

Le mahJ devient, avec le LaM de Villeneuve-d’Ascq (qui consacrera une rétrospective en 2017 à Michel Nedjar), un des centres de référence de l’œuvre de cet artiste.



une impression étouffante dans ce sous sol, tout y est pour donner ce malaise

je suis pourtant pas sensible a ce point là, mais j'étais oppressée dans cette cave voutée peinte en noir et ces peintures et poupées

on est sortie de la, mal à l'aise tout les deux

on a eux besoin de revenir voir quelques beaux tableaux du peintre Édouard Moyse pour sortir de cette sensation



nous avons fini la journée en allant boire un verre à Beaubourg en terrasse



peintrefiguratif(Raymonde)

9 commentaires:

  1. c'est petit est sombre
    Bisous Raymonde

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour
    Une expo bien intéressante!
    Bisous

    RépondreSupprimer
  3. On apprends toujours plus lors de nos visites d'expositions, et parfois l'inspiration suis quelque temps plus tard, merci Raymonde. Bisous

    RépondreSupprimer
  4. Dans cette pièce qui fait penser à une cave ou un chauffoir, on doit la ressentir la présence ;) Bonne soirée Raymonde (:-*

    RépondreSupprimer
  5. je remarque deux tableaux intéressants

    RépondreSupprimer
  6. Certaines photos montrent le manque de clarté mais tes photos sont inintéressantes, c'est toujours passionnant de visiter sur tes pas
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pardon je voulais dire intéressantes j'ai fait une erreur de frappe loin de moi de penser autrement , car j'adore tes visites

      Supprimer
  7. bonjour Raymonde

    brr étonnantes ses poupées elles font un peu froid dans le dos

    bonne jorunée
    bisous ☺

    RépondreSupprimer
  8. Salut
    il faut aimer car c'est un peu froid comme exposition
    bonne journée

    RépondreSupprimer