accueil

vous qui passez poussez la porte, arrêtez vous un moment, je vous attends avec une tasse de café et nous bavarderons tout à loisirs sur nos passions. bonne visite
COPYRIGHT: DES DESSINS, PEINTURES, PHOTOS, VIDEOS ET ECRITS sur ce blog
je n'ai pas de newletter juste un lien sur le coté droit qui s'appelle "suivre mes articles par mail" mettre son adresse mail , au reçu d'un mail retour, un lien sera mis, il faut cliquer dessus pour que cet abonnement soit accepté.

RETOUR ACCUEIL

vendredi 3 février 2017

CROQUIS PASTEL GRAS AU MUSEE DU LOUVRE



sortie Louvre le 05 11 20016 au pastel gras sur papier gris

nous somme retournés au musée du Louvre
Antiquités grecques, étrusques et romaines
Art hellénistique (du IIIe au Ier siècle av. J.-C.)

Chef-d'oeuvre admiré de la collection Borghèse, cette oeuvre ne cesse de fasciner par l'ambivalence et les courbes voluptueuses d'Hermaphrodite, lascivement endormi sur le matelas sculpté par Le Bernin au XVIIe siècle. Uni au corps de la nymphe Salmacis, dont il avait repoussé les avances, le fils d'Hermès et d'Aphrodite est représenté comme un être bisexué. Le sujet s'inspire d'un original du IIe siècle av. J.-C. et reflète le goût pour la mise en scène à la fin de l'époque hellénistique.

Le sujet n'a rien de scabreux mais intrigue toujours autant le spectateur. Hermaphrodite, le fils d'Hermès et d'Aphrodite, avait repoussé les avances de la nymphe Salmacis. Ne pouvant se résoudre à ce rejet, celle-ci obtient de Zeus que leurs deux corps soient unis pour toujours, d'où leur étrange mariage en un être bisexué, doté d'un sexe d'homme et des formes voluptueuses d'une femme. Lascivement allongé sur le matelas que lui prêta Le Bernin, le personnage est endormi mais ne s'abandonne qu'à demi au sommeil : la pose contournée du corps et la tension qui affleure jusqu'au pied gauche légèrement soulevé trahissent l'état de rêve

Découverte à Rome près des thermes de Dioclétien en 1608, cette statue compte parmi les chefs-d'œuvre les plus admirés de la collection Borghèse aux XVIIe et XVIIIe siècles. En 1619, le cardinal Scipion Borghèse confie au sculpteur baroque italien Le Bernin l'exécution du matelas sur lequel repose désormais le marbre antique. La même année, David Larique travaille à la restauration de l'Hermaphrodite lui-même. L'oeuvre entre au Louvre après son achat par Napoléon Ier à son beau-frère le prince Camille Borghèse en 1807, avec l'ensemble de la collection Borghèse. Bien que l'Hermaphrodite du Louvre ait été le plus célèbre, trois autres répliques de la statue antique lui ont parfois été comparées, celle de Velletri (également conservée au Louvre), celle des Offices de Florence et un autre exemplaire encore conservé à la Villa Borghèse à Rome.

Peintrefiguratif(Raymonde)





14 commentaires:

  1. Tu t'es bien débrouillée, je t'admire car pas facile
    Bonne fin de semaine bise

    RépondreSupprimer
  2. Coucou ma Raymonde,
    Magnifique cette sculpture de nu.
    Ton pastel gras est très réussi. Bravo.
    Cette nuit réveillée par un bip, bip, bip strident. C'est la station météo qui s'était mise en alerte "tempête"
    Bises et bon vendredi
    http://zazarambette.fr

    RépondreSupprimer
  3. tu n'a pas choisi la plus facile à reproduire, bravo. gros bisous Raymonde. cathy

    RépondreSupprimer
  4. bonjour Raymonde
    joli joli et je découvre les oeuvres et cette histoire que j'ignorais
    bon WE a toi
    bisous ♥

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour
    Une belle sculpture que tu as transformé en peinture!
    Bisous

    RépondreSupprimer
  6. une superbe sculpture aux formes bien arrondies !
    bonne fin de soiree Raymonde

    RépondreSupprimer
  7. C'est incroyable!
    Bon week-end!
    Gil Zetbase

    RépondreSupprimer
  8. Salut,
    C'est une beau tableau,
    il pleut chez nous alors c'est humide et il fait froid.
    Bonne semaine

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Raymonde
    c'est encore bien joli ce que tu a fait j'aime beaucoup
    bisous
    Marcel

    RépondreSupprimer
  10. le matelas dans ton croquis me fait penser à un sandwich...comme si elle était à croquer et à dévorer des yeux!!!lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui c'est vrai on dirait du pain de mie MDR
      bises

      Supprimer
  11. la griffe du loup revient
    j'aime beaucoup la statue couchée pour sa sculpture ,lundissime

    RépondreSupprimer
  12. Toujours intéressant de donner de la chaude couleur au marbre glacé. Bravo pour le rendu de la peau.

    RépondreSupprimer
  13. Ton aquarelle est réussie. Le sujet ne m'aurait pas du tout inspirée. Bisous

    RépondreSupprimer