accueil

vous qui passez poussez la porte, arrêtez vous un moment, je vous attends avec une tasse de café et nous bavarderons tout à loisirs sur nos passions. bonne visite
COPYRIGHT: DES DESSINS, PEINTURES, PHOTOS, VIDEOS ET ECRITS sur ce blog
je n'ai pas de newletter juste un lien sur le coté droit qui s'appelle "suivre mes articles par mail" mettre son adresse mail , au reçu d'un mail retour, un lien sera mis, il faut cliquer dessus pour que cet abonnement soit accepté.

RETOUR ACCUEIL

mardi 29 juillet 2014

Exposition au musée de Carnavalet "LE ROMAN D'UNE GARDE ROBE"












sortie OVS 13 03 2014 au musée de Carnavalet

le roman d'une garde robe
nous ne sommes que deux organisatrice compris qui a proposé à la première inscrit de rentrer avec sa carte car elle a cette possibilité.
pas facile de rentrer avec un fauteuil roulant dans la cour du musée de gros pavé de différentes grandeurs et ronds, des pavés anciens qui date de l'époque de la construction de l'hôtel qui abrite maintenant le musée.
rien n'est prévu, quelques marches pour arriver à la salle de l'exposition.
 heureusement que le gardien m'aide pour monter le fauteuil.
il fera de même pour la sortie.
les photos sont celles sur le site car les appareils photo sont interdits

L’hôtel Carnavalet est l’un des rares témoins de l’architecture Renaissance à Paris avec la cour carrée du Louvre. Il s’agit d’un des plus anciens hôtels du Marais, construit de 1548 à 1560 pour Jacques des Ligneris, président au parlement de Paris. C’est en 1578 que l’hôtel prit son appellation actuelle, par déformation du nom de sa propriétaire suivante, d’origine bretonne, madame de Kernevenoy.

http://www.carnavalet.paris.fr/fr/expositions/roman-d-une-garde-robe

Imaginez-vous pousser la porte de l’une des plus grandes maisons de haute couture parisiennes au début du siècle dernier… Alice Alleaume, première vendeuse de 1912 à 1923 chez Chéruit, 21, place Vendôme, vous reçoit et vous propose de réaliser vos rêves les plus fabuleux…Ainsi, le musée Carnavalet présente, du 17 octobre 2013 au 16 mars 2014, une exposition hors les murs du Palais Galliera, musée de la Mode de la Ville de Paris, Roman d’une garde-robe, le chic d’une parisienne de la Belle Epoque aux années 30.
Cette garde-robe exceptionnelle, présentée pour la première fois, est celle d’Alice Alleaume. Elle révèle des robes griffées Chéruit, Worth et Lanvin, des chaussures du soir d’Hellstern, des chapeaux d’Alphonsine, Marcelle Demay, Madeleine Panizon, Le Monnier, des bandeaux du soir de Rose Descat, des bijoux…
L’influence familiale, la maison Chéruit et la place Vendôme, la vie professionnelle et les goûts de cette parisienne à la mode rythment le parcours de l’exposition. Et c’est tout le milieu de la couture, auquel la famille d’Alice Alleaume fut étroitement liée dès le Second Empire, qui se dévoile peu à peu.
Manuscrits et documents, carnets de vente et listes de clientes font revivre Alice, Adèle, sa mère « couturière en robes » et Hortense, sa sœur aînée, elle-même première vendeuse chez Worth, rue de la Paix. À travers les dépôts de modèles et échantillons des Archives de Paris, défilent les collections Chéruit été et hiver ; tandis que peintures et estampes du musée Carnavalet évoquent la rue de la Paix et la place Vendôme, temples du luxe, avant la guerre de 1914-1918.
Outre le caractère patrimonial et la qualité esthétique des pièces, cette collection - entrée récemment au Palais Galliera - raconte l’histoire, d’une famille, d’une parisienne, d’une maison de couture et compose le roman d’une garderobe.


peintrefiguratif(Raymonde)

vendredi 25 juillet 2014

peinture aquarelle atelier du mercredi le jardin du petit palais



Atelier du mercredi 12 03 2014

 mes nouvelles pastels aquarelles me plaisent bien et comme j'ai fait quelques photos du jardin

j'ai envie de refaire ce petit jardin
je le dessine d'un autre point de vue, les finitions se feront au feutre noir
peintrefiguratif(Raymonde)






mercredi 23 juillet 2014

CROQUIS AQUARELLE AU JARDIN DU MUSEE DU PETIT PALAIS



Croquis samedi 08 03 2014
enfin le beau temps, mais comme j'avais déjà lancé ma sortie au musée je ne peux plus changé d'endroit pas grave il y a un beau jardin que je ferais au craies aquarellables
c'est un nouveau matériel que je viens de recevoir et je l'essaye pour la première fois
il fait chaud le soleil est de la partie, les arbres sont magnifiques tout rose
le printemps arrive et la nature éclate
un vrai plaisir de dessiner dehors
 
peintrefiguratif(Raymonde)





lundi 21 juillet 2014

PORTRAIT EXOTIQUE AU PASTEL GRAS SUR PAPIER NOIR PAPOU

Atelier du mercredi 05 03 2014
Le dessin fait mercredi dernier sur papier noir me donne envie de reprendre ce support mais Mon sujet sera africain toujours au pastel gras
Les couleurs sont lumineuses sur la photo et j'ai plaisir à étaler mes pastels gras de marque Sennelier qui s'écrase tellement facilement sur le papier que c'en est un régal à s'en servir en plus leurs couleurs sont belles pas besoin de mélange elles se suffisent à elle même.
Sur ce fond noir cela rend bien
ce personnage est un papou avec sa coiffe de plumes riche en couleurs
 
peintrefiguratif(Raymonde)

samedi 19 juillet 2014

croquis aux crayonx pastels au musée du Petit Palais

Croquis samedi 01 03 2014
le Petit Palais sera notre refuge car pas encore possible d'aller dessiner dehors
mon sujet je le ferais au crayon pastel
nous sommes 16 et chacun choisi son sujet le mien sera ces jeunes femmes
le sommeil de Gustave Courbet
Courbet, qui ouvre la voie du Réalisme au milieu du XIXe siècle, reste en marge de l’art officiel grâce au soutien de quelques collectionneurs. Son originalité s’affirme tout particulièrement lorsqu’il représente la femme. Les nus à la chair vivante choquent les visiteurs du Salon habitués aux nymphes blanches et lisses de la peinture académique. Ce tableau qui compte parmi les chefs-d’œuvre de Courbet, est emblématique de l’univers de rêverie et de volupté du peintre qui célèbre avec jubilation la beauté des corps.

Peintrefiguratif(Raymonde)


jeudi 17 juillet 2014

portrait exotique au pastel gras sur papier noir le vieillard asiatique


Je suis en plein dans les portrait asiatique
j'ai choisi un papier noir et la technique sera au pastel gras
Les couleurs rendent bien sur ce fond noir et je suis contente du résultat
Le pastel gras quand on arrive à le maitriser donne un bel effet sur les feuilles de papier noir ou de velours
On peut arriver à faire un visage comme celui ci avec les ridules de la vieillesse assez marquées
et toujours ces couleurs Sennelier qui s'étalent bien car pas comme le pastel sec pas question de les estomper avec les doigts ou à l'estompe.
pour avoir un rendu il faut comme la peinture étaler sur le support et superposer les couleurs
au début c'est assez difficile mais après quelque temps de pratique on y arrive très bien
il ne faut surtout pas s'arrêter en voyant les résultats du début

peintrefiguratif(raymonde)

mardi 15 juillet 2014

croquis aquarelle au musée Bourdelle




 Samedi croquis Bourdelle 22 02 2014
à la demande du groupe 16 personnes, nous retournons dessiner au musée Bourdelle ces statue monumentales leur plait ainsi que l'endroit
je choisi de descendre au sous sol et deux fresques en bronze attirent mon regard, en plus il y a un banc juste devant ce qui me permet de ne pas sortir mon tabouret, je peux mettre mon matériel juste à coté de moi
ces sculptures ont été faites pour les soldats partie pour la guerres et représentent aussi les métiers qu'ils faisaient avant leur mobilisation.

peintrefiguratif(raymonde)